TC ST GEORGES CHARMES : site officiel du club de tennis de CHARMES SUR RHONE - clubeo

COACH VINZ TOUJOURS PRESENT

19 mars 2018 - 00:14

Au  sein de l'équipe 3, la cohésion humaine est assurée par un homme. Cet homme, il porte un nom d'oiseau. Mais alors que l'oiseau est petit, discret, presque fragile, l'homme est, lui, charismatique et omnipotent.

Il dirige, conseille, ordonne d'une main ferme.

Ainsi pour la première rencontre, alors que Fabrice peine à concrétiser son bon début de match et semble lentement sombrer dans un 3° set lénifiant dans lequel il commence à perdre pied. Voila que Vincent Jeai, car c'est bien lui, fait irruption sur le cours et tel un noah des années folles, il assène à Fabrice ses vérités, allant jusqu'à lui lancer des balles pour qu'il ose enfin lâcher les coups qu'il retient depuis longtemps. La foule abasourdie par une telle violence, voit pourtant Fabrice renaître, tel un Phénix, pour l'emporter au prix d'efforts inhumains et dans des râles sonores.

Pour le 2° simple, nul besoin de parler, un regard vers xavier, un geste discret, un doigt accusateur et un froncement de sourcils suffisent à galvaniser le joueur qui aussitôt s'exécute et apporte le 2° point à l'équipe.

Pour le 3° match, c'est le joueur-entraineur qui rentre sur le terrain. Mais devant l'insuffisance du coaching des autres joueurs présents, il ne peut que subir la dur loi de l'isolement. Pourtant, avec élégance, avec même grâce, diront certains, il court, virevolte aux 4 coins du terrain tel un Zébulon des courts. Mais n'est pas Noah qui veut, et isolé, fragilisé par une équipe incapable de trouver les mots pour le soutenir, accaparé par toutes les responsabilités qui lui incombent, il doit céder sous le poids du jeu lourd et hésitant d'un adversaire pourtant à sa portée.

Pour le 4° match, c'est le brave capitaine Ben, qui tel un césar devant Pompée, remet les pendules à l'heure. Comme chacun sait, inutile de le conseiller le Ben. Sa frappe du droit, son service bien "slicé", son revers intraitable et sa volley légendaire le conduisent naturellement vers une victoire facile. Parfois, hautain, comme lorsqu'il décide de boire sa bière dès le début du 2° set, il sait à quel moment frapper pour abattre sa victime, tel un torero andalou.

Le double n'est alors plus qu'une formalité. Agile, omniprésent, Ben dirige alors l'équipe vers une victoire sans bavure où seul, l'oiseau moqueur de Saint Georges n'aura pas eu le loisir de briller. Mais, le Jeai est parfois moqueur mais il est surtout revanchard, et nul doute qu'il sera prêt pour la rencontre de la semaine prochaine à Chabeuil.

Bonne soirée

Commentaires

Staff
Julien STEINMANN
Julien STEINMANN 21 mars 2018 06:56
Entraîneur

Bel hommage à son capitaine

Vinz Jay 20 mars 2018 22:26

il m'a fait chialer de rire !

Staff
Julien STEINMANN
Julien STEINMANN 20 mars 2018 08:16
Entraîneur

Superbe, je valide

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 3 Dirigeants
  • 1 Entraîneur
  • 33 Joueurs
  • 8 Supporters
+