L'alimentation

- Avant un match :

             Dans l’idéal 3h avant de jouer pour ne pas gêner la digestion. Lors d’un effort, l’apport en sang va se faire préférentiellement vers les muscles, pour les alimenter en oxygène qui permettra de produire l’énergie nécessaire à la production du mouvement. Cet apport se fait au détriment des organes viscéraux responsables de la digestion.

               Un repas d’avant match doit être composé de crudités (éviter le      concombre dur à digérer) d’une viande blanche ou d’une volaille ( la viande rouge est acide et crée trop de déchets), d’un féculent (pates ou riz) et d’un fruit.

              Malheureusement au tennis, on ne peut pas toujours respecter les 3h de digestion à cause des heures aléatoires de convocation à un tournoi et il faudra alors préférer une légère collation riche en sucres lents (banane) à un repas complet. 

- Pendant un match :

                Il est important de compenser la perte en sucres lors de l’effort par de petits apports réguliers et fractionnés en sucres rapides. Préférer alors des barres de céréales à la classique banane qui est un sucre lent à action retardée.

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 3 Dirigeants
  • 1 Entraîneur
  • 33 Joueurs
  • 8 Supporters
+